Cette page sera consacrée a tout ce qui est relatif à Garabandal.

                                         2011-07-06 Garabandal 2011 026DSCN1564DSCN1572

                                                               DSCN4499DSCN4519 

 


Agrandir le plan

- A l'enseignement de la Vierge Marie : doctrinal, moral et spirituel.

- Aux dévotions liées aux apparitions de Garabandal tel que : le Chapelet, les 2 Coeurs, le scapulaire, l'Eucharistie, la prière pour les défunts etc ...

- Au Mont Carmel du commencement et celui de la fin des Temps.

- Marie, Mère de l'Eglise ...

Cette page sera pour vous un moyen de poser des questions, d'y mettre vos commentaires et nous y répondrons le plus rapidement possible.

Je tiens, par avance, à remercier notre grand connaisseur de Garabandal, Bastiano, qui se fera un plaisir de nous apporter un peu de lumière sur cette apparition. Alors n'hésitez pas ! Nous avons tous à y gagner !

 

Il n'est pas question ici de présenter les apparitions de San Sébastian de Garabandal que tout le monde connait, mais d'approfondir, d'aprés le livre "Le mystère des apparitions de Garabandal"*, les faits qui s'y sont déroulés.

 _______________________________

18 octobre 2013


Il y a 52 ans maintenant , le jour de la Fête de Saint Luc, Notre Dame du Mont Carmel a donné ce message formel :

 

"Nous devons faire beaucoup de sacrifices, faire beaucoup pénitence et visiter fréquemment le Saint Sacrement. Mais, avant tout, nous devons mener une vie bonne. Si nous ne le faisons pas, il nous viendra un châtiment. La coupe se remplit et si nous ne changeont, un très grand châtiment nous viendra".

 

Ce jour n'a pas été choisi innocemment , bien que tout ce qui vienne du Ciel le soit .

Saint Luc qui a longtemps suivi Saint Paul, est celui qui parle de la Visitation de la Sainte Vierge , Son Symbole est le boeuf, image du sacerdoce, or, le premier jour de la venue de Marie fut le 2 juillet fête de la Visitation à l'époque, et l'accent fut mis durant les apparitions sur le sacerdoce , en préfiguration des dégats à venir au sein de l'Église.

Eusèbe dans ( hist eccl, 3et 4) :

" Saint Luc, né à Antioche, où il exerçait la profession de médecin, puisa dans la société ou dans la tradition des Apôtres, les principes d’une médecine bien différente, et composa deux livres où sont expliquées les règles de cet art céleste, qui apprend à guérir non pas les corps mais les âmes : 

" Afin que je puisse soutenir par la parole celui qui est abattu. "

— S. Jérome, nous apprend en effet lui-même que le Seigneur lui a confié le ministère de la parole pour soutenir le peuple errant et fatigué, et le ramener dans les voies du salut.

Saint Luc nous parle du Sacerdoce et du sacrifice , il nous présente Zacharie qui officiait au temple à cette époque , Saint Luc nous parle de Saint Jean Baptiste, d'ailleurs le 24 juin jour sa fête , Saint Michel annonce aux petites mystérieusement ceci:

" Hay que ...XVIII ...MCMLXI " il faut ...

La Sainte vierge leur dit plus tard qu'elles devraient dire le message reçu seulement le 18 octobre 1961...

Saint Luc  à été choisi par Marie car avec Saint Jean c'est lui qui parlait le mieux d'Elle , qui annonçait sa visitation , il aura le privilège de peindre la première icône de Marie ...

Mais Saint Luc aussi dans le chapitre 17 nous dévoile aussi la fin des temps, une partie du moins , dévoilement annoncé aussi par Notre Dame du Mt Carmel de Garabandal ...Je vous invite à le lire ou le relire ...

Édifiant !

Bastiano

 

 

_____________________________

 

3 juillet 2013

52 ème Anniversaire des Apparitions

 

Hier 2 juillet, comme chaque année depuis l'arrivée de Don Rolando, a été célébrée la 52éme année de la Visitation de Notre Dame du Mont Carmel, à quatre petites filles que vous connaissez bien maintenant, et comme chaque année Don Rolando est monté au lieu dit " la calleja " et avec lui, les personnes présentes au village pour cette occasion. Une fois le rosaire récité en fin d'après midi, il a été immanquablement suivi de la messe

Iglesia 6 bis

Vous pouvez déposer vos prières , elles sont présentées chaque jeudi lors de l'adoration , Notre Dame du Mont Carmel les portera; Elle qui est si liée au Coeur Sacré de son fils ... Aussi n'hésitez pas à écrire même dans votre langue , le Ciel n'a pas besoin de Google traduction ...n'est ce pas?

Voici le lien ... votre demande à faire est en bas de page ...

http://www.garabandalparroquia.com/en-union-de-oraciones

 

__________________________________________

27 mai 2013

Guérisons au travers des objets baisés par la Sainte Vierge à Garabandal

 



C'était Pendant les extases, les enfants donnaient beaucoup de chapelets et de médailles à embrasser à Notre Dame de Garabandal, qui dans un souffle, remplie de l'Esprit Saint à béni ce qu'on lui présentait ... Et comme promis, cela à ici , converti, là, guéri ceux et celles qui ont eu la grâce de les approcher.

la photo ci haut se passe en ukraine, ou un couple fait de l'apostolat.

 

Père Zenovy Kasko :

Ce qui s'est passé ici, dans cette ville, dans ces quelques jours, c'est difficile à expliquer. Vous ne pouvez pas soumettre cela à la logique. Tout ce que je peux vous dire, c'est de répéter les paroles d'Elisabeth, qu'il a dit à la Bienheureuse Vierge Marie:

- D'où me « vient cet honneur, dit-elle, que la mère de mon « Seigneur me visite?

 Des choses extraordinaires se produisent ici et merveilleux par l'intercession de la Sainte Vierge. J'ai dans ma main la médaille de Garabandal: Le baiser de la Sainte Vierge pour les pécheurs. Un baiser qui, à un immense pouvoir de faire des miracles! Ces enfants, ces personnes se sont rassemblées ont senti ce baiser feutré qui les guérissaient.

 

 

 

 

Ainsi, de part le monde Notre Dame de Garabandal continue de convertir, sauver, guérir encore de nos jours ...comme dans ses villes d'Ukraine , Zolochiv : 

Dieu nous a donné cette grâce. Dans les yeux de centaines de personnes, il y avait la guérison miraculeuse d'un enfant paralysé environ quatre ans. Ses jambes étaient paralysées.

 

Les gens faisaient la queue pour Helen, qui tenait la médaille miraculeuse de Garabandal, une relique avec le baiser de la Mère de Dieu. Les gens priaient et chantaient. C'était au tour d'une femme avec son enfant dans ses bras, un garçon d'environ quatre ans.


Prémisses des futures guérisons le jour du Miracle ! Et depuis que de prodiges au Nom de Jésus par l'intercession de Notre dame de Garabandal ! ...

La foule en Ukraine était à genoux ... comment obtenir autrement du ciel sinon à genoux ? 

Bastiano

 

 

 

  §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

 

La présence de Saint Padre Pio à Garabandal !

Nous savons par divers témoignages le rôle de Padre Pio dans les apparitions de Garabandal, tout d'abord avec le Témoignage de Joey Lomangino qui lui rendit visite en 1961, lui demandant s'il pouvait se rendre à Garabandal, le Padre Pio le rassura et l'aveugle s'y rendit.

Nous savons que Conchita reçu une lettre le 3 mars 1962 de la part de Padre Pio mais non écrite de sa main 

traduction : 

« Chères enfants, ce matin à neuf heures, la Sainte Vierge m’a demandé de vous dire : Ô petites filles bénies de Saint Sébastien de Garabandal ! Je vous promets que je serai avec vous jusqu’à la fin des siècles, et vous serez avec moi jusqu’à la fin du monde. Puis, vous serez réunies avec moi dans la gloire du Paradis .Je vous envoie une copie du chapelet de Fatima que la vierge m’a demandé de vous envoyer. Ce chapelet a été dicté par la Sainte Vierge et doit être propagé pour le salut des pécheurs et pour la préservation de l’humanité des pires châtiments dont le Bon Dieu nous menace. Je ne vous donne qu’un conseil : Priez et faites prier, car le monde est au bord de la perdition. Ils ne vous croient pas ; ils ne croient pas à vos conversations avec la Dame Blanche… Mais ils croiront quand il sera trop tard »

en 1964 un autre courrier de la part du supérieur de San Giovanni arriva à Garabandal : 

« Paix et Salut, Le Père Pio prie avec coeur pour vos intentions et vous exhorte à prier, en ayant confiance en la Divine Miséricorde afin d’acquérir la patience pour supporter toutes les épreuves et les adversités de la vie, et aussi les biens et les grâces spirituelles pour la sanctification de votre âme. Le Père Pio vous assure de son souvenir constant dans sa prière et vous envoie sa paternelle bénédiction. P. Supérieur »


Plusieurs courriers donc connus et méconnus ... Mais ce qui est très peu connu, et que je sais, pour connaître les archives dont les originaux sont à Rome ( du temps ou le Cardinal Radzinger les avait reçues ... ) C'est que, selon divers témoignages de source sûre,( dont une est encore au village ) le Saint Padre Pio était venu en Bilocation à plusieurs reprises à garabandal ...


Oui ! vous lisez bien ! et la première fois fût le 10 octobre 1967, le Père Laffineur en a été le Témoin et pas le seul ... utilisant le don de bilocation mais sous une autre forme, non la façon ordinaire, directe ...

Emotion du Padre Pio devant Conchita : Pauvre Conchita comme elle souffre, comme elle souffre ... Aimer la Très Sainte Vierge de tout son coeur, Lui appartenir, travailler pour Elle, Notre Dame de Garabandal, Elle est celle qui a mis les pieds sur la Montagne ... Elle est l'Etoile dans la Montagne (phrase qui consacrait le titre du livre du P. Laffineur ) ... Il faut prendre en charge les petites voyantes de Garabandal.

Il disait encore : Quelqu'un qui croit à Garabandal ne se confesse pas à un Prêtre qui n'y croit pas, il lui demande seulement la Célébration de la messe et la sainte communion .


Il est dit dans les archives que la présence du Padre Pio à Garabandal fut justifiée seulement pour répondre personnellement aux questions que Conchita lui avait posé par lettres. Sans pouvoir personnellement confirmer, comme le Padre Pio est venu à 5 reprises dans le village , il est question aussi de photos ou on le verrait le P.Laffineur avec un autre padre portant la barbe,  le confondant avec le P. Pel, ... ces photos du P.Pel sont connues, Le Père Pel était ami personnel de Padre Pio et de Charles de Foucault, directeur spirituel de Marthe Robin qui demanda au Père Combe des enfants de Garabandal et l'encouragea ... on compte plus de 3500 miracles eucharistiques à son actif, il fut le seul à pouvoir embrasser la croix lors du dernier message en 1968 donné par Saint Michel, il mourut en 1964.

Le Padre Pio demandait souvent à ses visiteurs français « Pourquoi venez-vous me voir puisque vous avez en France un si grand saint ! »

Je mettrais bientôt le rosaire demandé par le Padre Pio aux petites avec les mystères correspondants dans la catégorie" Dévotion "

Bien évidemment j'autorise la diffusion de ces quelques extraits de mes archives, en demandant de citer simplement la source de ce blog .

Gloire à Dieu pour cette merveilleuse apparition de Notre Dame du Mont Carmel de Garabandal !

Bastiano

 

 §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

L'enseignement Spirituel à Garabandal

Au cours de ses apparitions à Garabandal, la Sainte Vierge Marie a découvert aux enfants plusieurs facettes de manière qu'elles et que nous comprenions, comment être parfaits ...

 

  • Le signe de croix.

L'on ne peut commencer la journée que par lui, une des "voyantes" en effet, fit un signe de croix sur chaque personne présente, à l"exception d'une seule ...au pourquoi posé à une petite, elle répondit : que la Vierge lui avait dit que cette personne était  la seule qui avait fait un signe de croix ce matin là. C'est donc bien la première chose à faire chaque jour ... !

  • Les objets bénis 

Il s'agit des Crucifix, des Médailles, des Alliances, ainsi que des Scapulaires, des Chapelets : ce ne sont pas des talismans ou des porte bonheur ... Si ces objets ont été demandés par la Sainte Vierge pour être embrassés par Elle, c'est bien sûr, pour que chacun emporte son baiser maternel, mais c'est surtout l'expression et le signe de notre Foi ... De ce fait, ils deviennent, si nous avons une grande dévotion envers Celui ou Celle qu'ils représentent, signes de protection et sources de guérison ... Beaucoup de ceux qui ont été embrassés par la Vierge, et même de ceux qui ont touché ceux qui ont été embrassés, sont sources de protections, de guérisons, de prodiges comme Elle l'avait annoncé, les faits en témoignent comme l'exemple cité dans ce blog en Ukraine par exemple ...

  • Le Scapulaire

Je vous en ai parlé dans ce blog , il est à mettre au premier rang des dévotions mariales disait Pie XII en 1950 lors du 700 ème jubilé du Carmel ...En nous donnant ce scapulaire , la Sainte Vierge continue sa fonction maternelle à notre égard, le Scapulaire, à l'identique des Ornements liturgiques que revêt le prêtre pour le Saint Sacrifice de la messe, est le seul qui remplace dignement le vêtement paradisiaque perdu, ce vêtement d'innocence, d'incorruptibilté, de gloire . Il est aussi une protection contre les dangers de l'au delà, contre le feu éternel, c'est le privilège marial accordé aux enfants de Carmel, moyen que nous donnent l'Amour de Dieu et de Marie à la mesure de notre confiance ...signe d'appartenance à Marie ... pensez y !

  • Le Chapelet

Inséparable du Scapulaire disait Soeur Lucie de Fatima, combien de fois n'a t-il pas été récité, chanté à Garabandal par les voyantes en extase ou non? Tous les papes ont recommandé le Chapelet, le Rosaire 

La Vierge disait de réciter le Chapelet tous les jours ( Loli 26/5/62-10/10/63 ) De fait, les voyantes ont chanté, le 25 mars 1962, sous la dictée de la Sainte Vierge : hommes, femmes, enfants / récitez le Saint Rosaire/pour pouvoir trouver le saint repos/ en l'autre monde ... 


Suite à la Sainte Vierge qui a appris aux enfants les mystères du Rosaire, aimons à réciter notre Chapelet, qui le tiers du Rosaire, voir le Rosaire en entier en méditant ces mystères afin d'imiter ce qu'ils contiennent et obtenir ce qu'ils promettent ( Leon XIII ) . Offrir ce Chapelet pour les Prêtres, pour les pécheurs, pour les "frères" séparés, pour ceux qui ne croient pas , pour le monde, pour l'Eglise, pour les nôtres et nous mêmes.

  • La prière pour les défunts

De la même manière que le village, de façon immémoriale, et les voyantes en extase ont prié pour les âmes du Purgatoire, faisons le, nous aussi cela aidera ces âmes à s'envoler vers le Ciel et nous acquérera de nouveaux protecteurs Là haut ...Ils pourront nous aider à notre tour à gravir le Chemin qui monte au Ciel !

 

 §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


L'enseignement
Moral à Garabandal
 
Il ne s'agit pas d'avoir seulement de bonnes notions intellectuelles, il faut les vouloir et les faire passer dans la vie; il s'agit ici de "pratiques".

  • Sens de Dieu et du Sacré

Concernant les extases, les enfants ont toujours pris des attitudes de respect, imitant en cela la Sainte Vierge, lorsqu'Ele récitait le "Gloria" à la fin d'une dizaine de chapelet, Elle le faisait avec le plus extraordinaire respect ( 12/9/61) ). Dans l'église, les fillettes ne tournaient pas le dos au Saint Sacrement en se déplaçant, et même sortaient à reculons ! Dans "le rôle des anges à Garabandal" vous comprendrez mieux pourquoi les petites sous leurs commandements avaient des postures si belles et jamais contrevenant à la pudeur ...

  • Faire le Bien

Elles ont retenu cette formule de la Sainte Vierge qui est d'une pédagogie hors pair il ne s'agit pas de ne pas faire le mal, mais de faire le Bien ( 25/10/66 ). 


De plus, ce Bien doit être à l'imitation de la Sainte Vierge Qui, comme disait Loli : Tout ce qu'Elle fait, Elle le fait Bien ( 7/10/62 )

 

  • Humilité

 


La Sainte Vierge a montré l'exemple en embrassant d'abord les cailloux du chemin avant les objets de piété

...
 
Elle leur a dit aussi : Ce que Dieu aime le plus, c'est l'Humilité, ce qui Lui déplaît le plus, c'est l'Orgueil.

Cette humilité se manifeste dans leur façon de s'habiller ( elles ne devaient porter ni bracelets, ni boucles d'oreilles pour venir voir la Vierge ),de parler, dans le peu de cas qu'elles font des visites qu'on leur fait, dans l'exécution des humbles travaux qu'elles continuent de faire devant tous, dans la docilité aux remarques de leurs parents, des prêtres ... Aussi la conscience de demeurer pécheurs, avec le besoin de regretter constamment d'avoir offensé Dieu ! Avant que la Sainte Vierge leur demande de ne pas fuir les gens, elles n'aimaient pas, particulièrement Mari Cruz, à ce qu'on les voit àprès les extases .( 25/7/64 )

 

  • Pénitences

Plus que de porter des cilices, la Sainte Vierge préfère " la fidélité dans la vie ordinaire de chaque jour ", ce que les voyantes ont fait d'elles mêmes : Nous, nous avons continué notre vie de tous les jours et de faire ce que nous commandaient nos parents .
Elles mènent une vie normale, chacune aidant sa mère aux soins du ménage 
écrit Don Valentin en septembre 1969.

  • Obéissance

Lorsque Loli demande à la Sainte Vierge : Quels sacrifices dois-je faire? Elle lui réponds : Tu dois être obéissante .N'y a t-il pas aussi ce doux reproche de la Vierge à Jacinta le 8/10/62 : Combien de fois ne vos ai-je pas dit qu'il faut obéir aux parents avant même que de M'obéir ?

Après les apparitions ( sûrement dès 1963 ) d'ailleurs , faute de direction spirituelle, voir d'hostilité, je pense, elles cesseront d'aller au " cuadro" réciter le Rosaire, en obéissance aux parents ...

  •  Modestie et pureté

Un conseil souvent répété par la Sainte Vierge, c'est celui d'être "modosas" ...Elles sont toujours "modestes" dans leur manière de marcher, de courir, de regarder, de se conduire en général; parfois, quelques traits d'humour même pour cacher leur pudeur par ci par là ...Il ne leur plaisait pas que les gens se présentent avec des toilettes peu convenables; l'une d'elles refuse d'être photographiée: la Vierge ne veut pas que nous le soyions avec des dames qui sont rop décolletées ! " Nous devrions toujours porter des robes de cette longueur surtout pour venir Te voir ? dit Conchita ( 9/9/61 ) Elle n'ime pas que nous venions La voir avec des jupes trop courtes dit à son tour Jacinta . d'ailleurs une fois on a vu les petites sortirent de l'extase, rentrer à la maison et revenir avec des robes longues empruntées soit à leur mère, soit à leur grand mère et retomber en extase un fois revenues sur le lieu où les attendaient la Sainte Vierge ! Jamais leurs vêtements pendant les extases même assises ne glissaient ! les Anges veillaient ! les petites chantaient ceci dicté par la Sainte Vierge : Les modes mènent / au feu éternel / Habillez vous avec décence / Si vous voulez être sauvés (25/3/62

Bastiano 

 


§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§ 

 

 

 

L' enseignement doctrinal à Garabandal

partie I

Comme Mère et pédagogue, Notre Dame du Mont Carmel, a donné un véritable catéchisme à réviser durant ces années, et pour cause, il aura été occulté les années post concile par beaucoup de Prêtres qui n'osaient plus parler du ciel et de l'enfer.

Voici de façon résumée l'essentiel de la Doctrine enseignée 

Au tout début, le 2 juillet la Sainte Vierge accompagnée de deux anges , et en haut à droite, un grand oeil bordé de cils, non pas dans un triangle comme certains le disent, voir des dessins, mais la description et le dessin de Conchita que j'ai vu dans les archives données à Rome n'est pas dans un triangle, comme on peut le voir dans certains églises , représentant la Sainte Trinité, et que la franc maçonnerie a détourné à ses fins personnelles, et condamnées comme vous le savez par l'Eglise.

Dieu était présent, Souverain Maître et juge des opérations, c'est son oeil qui a été perçu, Conchita se plaignait souvent que l'on ne connaissait pas encore Dieu ... elle disait : La première chose que je ferai en arrivant au ciel et de t'embrasser toi  et les Trois ! Puis plus tard le 18 août 1962 : Ah? un seul Dieu ! Et encore plus expressément en novembre 1965, quand la Sainte Vierge dit : Je vous aime beaucoup,Je désire votre Salut et vous voir tous réunis ici au ciel, autour du Père, du Fils et du Saint Esprit.


Jésus fut aussi mieux connu et compris à travers les réponses de la Sainte Vierge aux paroles puériles de Conchita, quand elle demanda : Jésus , tu le pries ? Mais ..puisqu'il est ton fils! ... Comment? il est Dieu ...! Ah ... En un instant c'est le mystère de l'incarnation qui lui a été révélé , nature humaine et divine, une seule personne. réponse anticipée aux déviations et erreurs qui nient la divinité de Jésus entre autres.

Jésus enfant aussi dans les bras de la Sainte Vierge qui souriait, et que les enfants trouvaient si joli, étonnées qu'il ne grandisse ni ne grossisse, dont elles virent les pieds une fois et le prirent dans les bras en promettant de ne pas le faire tomber...

Jésus homme que Loli rencontra dans la montagne alors qu'elle portait à manger à sa famille qui y travaillait, Jésus qui lui demande a manger et quand elle voulut lui présenter ce qu'elle avait, Il disparut soudainement ...

Puis le Sacré Coeur dont le regard pénétrant marqua profondément Jacinta qui parfois en parle encore, comme aux personnes qui m'accompagnait et auxquelles je traduisais ... un regard de Bonté et de Miséricorde ainsi que de majesté.

Les Anges

Bien sûr Saint Michel et son " jumeau" Saint Gabriel à coté de la Sainte Vierge, mais aussi cette anecdote peu connue ...Deux femmes dans un cortège se parlent,une dit :tiens aujourd'hui c'est la Fête de mon fils Gabriel !

_ c'est la mienne aussi ... entendit-elle derrière elle, et elle vit deux jumeaux blonds, elle se retourna et quand elle voulut leur adresser la parole , ils avaient disparus !...

Je reviendrais sur le rôle des anges en général et à Garabandal en particulier.

La Vierge Elle même à parlé de sa vie sur terre, un détail précisé par les petites quand elle dirent que  la Sainte Vierge, un jour, leur dit qu'elle parfumait les pompons de ses babouches, dans un souci de leur parler de quelle façon il fallait ne pas se négliger, Elle s'est comportée en véritable mère attentionnée.

Saint Joseph aussi apparut à Garabandal, sans doute lui qui montait avec les pèlerins sous la pluie ce mercredi 18 octobre 1961 et qui a arraché ses mots à Loli :  ah! s'ils savaient qui est aujourd'hui parmi eux 


Conchita disant que c'était le plus grand des saints dans le Ciel , Saint joseph encore lui,qui tapa a la porte chez Pilar la mère de Mari Cruz pour faire l'aumone puis disparut ...

Après les personnages ce sont les vérités de Foi révélées abstraites parfois qu'enseigne la meilleure des catéchistes en la personne de Marie.

La création : Loli répondit un jour de façon tranchante et spontanée à un prêtre qui se faisait l'avocat du diable au sujet de la création de l'homme (théorie de l'évolution) : 

Non, ce n'est pas cela que la Sainte Vierge nous a dit, Elle a dit que 'l'homme avait été crée sur la terre tel qu'il est aujourd'hui !


Quant à la création matérielle, il y a l'invocation des enfants : Notre Dame bien apparue, Reine et Dame e tout le monde créé !  Remplaçant momentanément l'autre invocation qui se termine par Reine de la Montagne (découverte de la statue de la Patronne de Cantabrie à Ampuero dont je parlerai plus tard)

Le Ciel, l'Eternité

Après les questions enfantines, du genre il neige aussi au ciel ?

il fut répondu qu'il est impossible d'imaginer le Ciel avec les données de la Terre, le temps est la valeur ici bas, au Ciel il y a l'Eternité, un présent continuel; ici il y a l'évolution des êtres dans l'espace, au Ciel la stabilité, ici la corruption, l'ignominie, la faiblesse, la matérialité, au ciel, incorruption, gloire ...Loli et ses compagnes comprirent très bien ...Ah bien sûr dit Loli ...


Le Purgatoire :

Tiré de la conversation avec Conchita en extase et enregistrée ou elle apprendra de la Sainte vierge que le feu du Purgatoire n'est pas le même que le feu de la Terre; Conchita qui, toujours en extase entraîna tout le monde vers le cimetière, où on la vit passer la croix à travers les grilles du portail, la levant , l'abaissant  de gauche à droite, comme si les fidèles trépassés invisiblement venaient l' embrasser !

l'Enfer :

Si ce mot n'a pas été employé dans le second message, on le devine aisément avec " le chemin de perdition " , plus tard aussi Conchita disant que tout le monde savait bien qu'il y avait un Ciel et un Enfer, mais que l'on y pensait très peu.

La Mort :

les enfants ont montré qu'elles avaient compris lorqu'elles ont fait embrasser le crucifix au grand père de Jacinta quasi-inconscient qui recouvra quelques instants ses esprits;leurs attentions envers lui furent incessantes jusqu'a sa mort pendant plus d'une semaine, elles le visitèrent; Conchita appris après sa question Quand on va au Ciel on y va comme mort?  Qu'on ne meurt jamais ! (locution 10/7/1963)

Les Défunts

Les enfants quand elles entraient en extase dans les maisons , allaient d'abord s'agenouiller devant le portrait des défunts de la famille et priaient pour eux, comme je le mentionnais plus haut, chaque soir , en procession nocturne vers le cimetière..ce village garde toujours de pieuses coutumes envers les âmes des défunts, ainsi chaque matin du moins de novembre les anciens priaient devant la porte de l'Eglise close, pour les défunts ...


Partie 2

 

La Vision des pécheurs.

Cette vision, Conchita l'a eu plusieurs fois Ah ! cette vision des pécheurs ! Que c'est laid ! Enlève-moi cela !

Je ne veux pas les voir . Non ! ... encore ces pécheurs ! S'écria t-elle ...


Le Péché :


Après en avoir constaté les horribles résultats et afin de mieux chercher à les éviter, les enfants ont reçu, de la Vierge Marie une très claire explication sur le péché, de multiples manières et en plusieurs occasions.

Elles posaient des questions pour savoir si, par exemple, chanter telle chanson était un péché, ou je ne veux pas manger, est-ce un péché? Que les femmes fument est-ce un péché? ...Elles récitaient devant les personnes présentes l'Acte de Contrition, pour bien signifier que nous sommes pécheurs et que nous devons nous repentir de nos péchés ... rappelez vous le message du 18 juin 1965 .

La Grâce :

La leçon fut la suivante de la part des visionnaires : plutôt que de s'épuiser à éviter de faire la mal, faire le bien ...pour être sûrs d'éviter le mal, il faut chercher donc à vivre de la Grâce.

Ainsi, c'est l'Acte de Contrition récité devant les personnes présentes,mais aussi le "Salve Regina" devant un petit garçon: signature de l'état de Grâce ...ou encore Loli qui ne donna pas le crucifix à baiser par sa petite soeur avant qu'elle ne soit pas baptisée ! Mais dans l'état actuel voulu par la Providence, la Grâce ne peut nous parvenir qu'a travers et dans l'Eglise, que par la prière et les Sacrements .

L'Eglise Catholique :

"Apostolique et Romaine ! ces deux qualificatifs ont été ajoutés par les petites en extase pendant la récitation du credo, nul doute que la Sainte Vierge leur a enseigné où est la vraie unique Eglise du Christ.

Conchita l'a même écrit plus tard en dédicace à une dame qui insistait :Demandez que Dieu bénisse notre seul Pape, sa sainteté Paul VI ...on apprit plus tard que cette dame était une adepte d'un faux pape auto proclamé, clément XV.père Collin

La Prière :

La Vierge dés le commencement, leur a appris à prier : Je prierai d'abord et vous continuerez ...

C'est le 8 août 1961 que cela débuta, les enfants récitaient très lentement comme Elle,Elle prononçait les paroles avant elles, en extase leurs prières pour qui a pu les écouter avaient une intonation, une émotion, une "musique" que l'on ne trouve pas quand elles sont à l'état normal, même récitées avec dévotion.

 Quel enseignement que cette prière du "Senor Jésus Cristo" suivi des gens pendant l'extase de Conchita !

Ensuite, Marie leur a appris des prières qu'elles ne connaissaient pas comme les Litanies, les mystères du Rosaire, Mari cruz dira même : maintenant ce que je sais le mieux faire c'est prier, avant c'était jouer.


Elles priaient à de nombreuses intentions, le Pape, les prêtres surtout,les pécheurs bien sûr,les malades, les défunts.

Le sacrement de Baptême :

Plus haut nous avons vu que Loli ne donna pas le crucifix à baiser à sa petite soeur qui se nommait Lupe, diminutif de Guadalupe,avant son baptême parce que, dit elle en extase : Comment ? si petite est déjà en état de péché ?

De plus, on avait remarqué l'étonnement de Loli et Jacinta devant Muriel Catherine, une personne présente  de confession juive venue de Burgos : Ah ? elle n'est pas catholique ? pas baptisée ? 

Etonnement parce que l'anecdote est la suivante: On avait conseillé a Loli, la prochaine fois qu'elle verrait l'apparition de jeter de l'eau bénite dessus ... ce qui fut fait mais ce qui arrive fut incroyable l'eau se  dirigea pas du tout vers l'apparition mais tomba en douche sur Muriel Catherine, en faisant un arc de cercle, elle fut trempée et attendit la majorité, ses parents ne voulant pas qu'elle se baptise, pour le faire, se fut le Frère du Padre Luis Andreu, le Père Ramon Andreu le 20 octobre 1963.

Le Sacrement de Pénitence

Jacinta raconta qu'un jour l'Ange ne lui donna pas la communion avant qu'elle se fasse confesser car, en dehors de la réception de l'Eucharistie, c'est une véritable façon de faire pénitence ! que les gens se confessent disaient les petites lors de la première nuit des cris 19/20 juin 1962; ce qui fut fait par tout le village le 21 jour de la fête Dieu !

Le Sacrement de l'Eucharistie :


C'est le Sacrement des Sacrements, une des deux choses sur quoi insistait la Sainte Vierge : la dévotion au Saint Sacrement. Jacinta avait reçu tout un enseignement sur la Sainte Messe dont elle n'a jamais parlé, quel dommage ! D'abord la présence réelle, il en fut question dans le message du 18 octobre, puis le Sacrifice, il ya tous ces crucifix baisés au cours des extases, donnés à embrasser ou avec lesquels les personnes présentes étaient signées ou ceux embrassés par l'Ange ou la Vierge Marie, c'est bien le signe de la rédemption, "de la crucifixion dans la Sainte Messe",  comme la Sainte Vierge lui fit comprendre à Mari Loli le 13 octobre 1963 en locution.

Le Sacrement de l'Ordre :

Les petites ont très vite été concernées par la Sacerdoce, ce fut le second point important enseigné par la Sainte Vierge  à Garabandal, prier pour les Prêtres.

Le prêtre c'est celui qui consacre, c'est l'homme du Sacrifice, les enfants étaient très sensible à leur façon de célébrer, elles savaient toujours quand ceux ci venaient en "civil" Dans les maisons elles ne donnaient le crucifix à baiser aux Prêtres qu'à genoux, privilège réservé à eux seuls.

Au début des apparitions la Sainte Vierge parlait presque tout le temps des Prêtres, il fallait qu'elles sachent aussi que tous n'étaient pas bons : les problèmes qui me faisaient le plus mal et m'ont le plus impressionnée ont été ceux des Prêtres ... dit Conchita à Madre de los Nieves quand elle était à Burgos le 20 octobre 1966.

Loli fût plus particulièrement chargée de prier pour les Prêtres ...

La Sainte Vierge aussi a souvent embrassé les alliances, refusant de le faire pour celles qui ne sont pas d'un vrai mariage ...

sur la Foi, Conchita disait que c'était merveilleux d'avoir la Foi sans rien voir, à la Mère supérieure marie des Neiges en novembre 1966

sur l'Espérance, toutes les apparitions de Garabandal sont un intense appel à l'Esperance, non pas pour les évènements annoncés arrivent mais surtout à ce que cette promesse de Dieu par la Sainte Vierge s'accomplisse...

la Charité Conchita disait que les Prêtres accomplissent "leurs voeux par amour de Dieu". 

Elle demandait aussi à la Sainte Vierge : Pourquoi ne viens tu plus voir Mari Cruz ? vois comme elle est triste ! Reste avec moi la moitié du temps et l'autre moitié avec Mari Cruz ! ...pendant l'extase du 18 août 1962.

Loli aussi voulut, comme écrit plus haut exercer la Charité face à ce beau jeune homme qui lui demande à manger ... Jacinta aussi qui distribuait tous les bonbons qu'on lui donnait ... Elles ont donné l'exemple de la charité en allant souvent sous la conduite de la Vierge, visiter les malades et les vieillards ...

Fraternellement

 

Bastiano

 

 _______________________________

 

 

8 mai 2013

Les nuits blanches de Garabandal chassent les ténèbres.


 

 La plupart des apparitions de Notre Dame de Garabandal eurent lieu la nuit , bien qu'il y en eut de jour comme le montre cette photo, cependant beaucoup se sont poser la question pourquoi la nuit ?

D'autres aussi ont décrié que cela se produise de nuit, y voyant même la patte du malin, qui de toute façon n'a jamais cessé de singer dans des lieux d'apparition, et de mettre le doute pour combattre la Sainte Vierge,ne serait-ce qu'à Lourdes par exemple.

Pour qui veut un peu se creuser la tête, il est facile de répondre à ceux qui se posent cette question de façon légitime, et aux autres, d'éclairer leur lanterne.

La première chose qui me vient à l'esprit, et qui, j'en suis sûr vous paraîtra évident, c'est que la nuit est propice à toutes les oeuvres cachées, à toutes sortes de péchés, qui n'a jamais péché de nuit ?

La nuit est le moment où les Ténèbres sont à l'affût, la nuit donc se commettent les plus grands péchés, bien que maintenant,comme l'on confond le Bien et le Mal, celui-ci se fasse ,sûr de sa victoire, au grand jour.

La nuit encore dit Saint Jean dans son évangile, racontant la Sainte Cène, le jeudi Saint, quand Judas eut pris la bouchée il sortit aussitôt ... il faisait nuit ... ce fut peut être la première communion sacrilège, et satan entra en lui ...

C'est encore de nuit que l'on est venu arrêter Notre Seigneur au jardin des oliviers, cette même nuit qu'il fut torturé, lui qui accomplissait les grandes oeuvres en pleine lumière.

Lors donc, il semble normal que, puisque tout le mal agisse de nuit, que les ténèbres recouvrent la terre, Notre Mère du ciel vienne nous en avertir à Garabandal.

Mieux encore puisque nous sommes dans la fin des temps, Elle vient nous éclairer, nous encourager.

Pour qui a un peu lu sur les apparitions de Garabandal, il est clair, que toutes les veilles, les pénitences demandées aux petites qui la voyait étaient pour réparer, offrir pendant que le péché se commettait, ou avait été commis, ou se commettra, pendant et après les apparitions de la Sainte Vierge, et il s'en est commis, puisque ND du Mont Carmel dès le début, avait confié aux enfants qu'un jour elles se contrediraient, que les parents ne se comporteraient pas bien, que c'était la même chose qui se passerait dans l'Eglise également où la confusion régnerait, ou les Prêtres, les Evêques et les Cardinaux prendraient un chemin de perdition et entraîneraient beaucoup d'âmes avec eux ...

Malheur à ceux qui appellent le mal, bien, et le bien, mal, qui font des ténèbres la lumière et de la lumière les ténèbres, qui font ce qui est doux, amer, et ce qui est amer, doux ! Is.5/20

La Bible est remplie de références sur le pouvoir agissant des Ténèbres, certes limité par la Miséricorde de Dieu mais, de notre temps, sentant ses jours finir le malin déchainé trouve des fils, comme dit Jésus plus avisés que les Fils de Lumière ... hélas ...

Aussi la Sainte Vierge est venue à Garabandal de nuit, remplie de Lumiére céleste, de la Gloire de Dieu, d'une lumière qui n'aveuglait pas, Elle irradiait de cette Lumière Divine, éclairant et chassant les ténèbres des âmes ,c'est pourquoi j'ai titré " les nuits blanches", car la Sainte Vierge est venue illuminer ce petit coin d'Espagne, dans la nuit de l'Eglise, cette nuit si bien décrite par St Jean de la Croix aussi dans les âmes, Notre Dame du Mont Carmel chassera les ténèbres et la Lumière régnera à nouveau dans les coeurs, Elle l'a promis : à la fin, mon Coeur Immaculé triomphera !

 Notre Dame du Mont Carmel de Garabandal est l'Immaculée Conception ... !

Fraternellement

Bastiano

 

 

 _______________________________________________________________

 

 

 

24 avril 2013

Le Sacré Coeur

 


 

C'est le vendredi 30 juin 1961, dernier vendredi du mois à Lui être consacré, que Jacinta eut la vision du Sacré Coeur au "cuadro" endroit de la future apparition de Notre Dame du Mont Carmel ; Il répond de cette manière, à une très grande dévotion que lui portait Maria , la Mère de Jacinta...

Jacinta parle volontiers de cette vision qui l'a marquée profondément, qui s'est inscrite au plus profond de son âme, le regard de jésus qui pénètre profondément et lit en elle, son port majestueux... regard si bon, si doux, si rempli d'Amour et de Miséricorde qui la transperça comme un rayon brûlant et purificateur.

Quand à l'air de suprême majesté, Jésus indiquait ainsi, qu'Il était vraiment le Seigneur, le Transcendant, Dieu, Rois des rois, Dieu , devant qui tout genou fléchit au ciel, sur la terre, dans les enfers.

Après la venue de St Michel et avant celle de sa Mère, Jésus lui-même vient en son Sacré Coeur, pour bien nous montrer qu'il nous faut recourir à Lui, pour se convertir, car les apparitions de Garabandal, comme les annonces prophétiques qui les accompagnent , ne sont en réalité que des appels de sa Miséricorde à toutes les âmes de bonne volonté qui voudront y répondre pour être sauvées.

 

 

_______________________________________________________

 

 

 

18 avril 2013

Les Enfants privilégiés

Conchita, Mari-Cruz, Jacinta et Mari-Loli

 

Conchita Gonzalez

''Conchita'' est le diminutif de "Maria Conception", l'Immaculée Conception est manifestement signifiée dans ce prénom, par le miracle qu'elle a mission d'annoncer, c'est le Grand Signe, la Femme enveloppée de soleil, la lune sous ses pieds et couronnée de douze étoiles...C'est aussi la Jérusalem nouvelle qui descend du ciel, belle comme une jeune mariée parée pour son époux..Le monde nouveau après la fin des temps ... Conchita avait l'habitude souhaiter sa fête à Notre Dame, le 8 décembre et la Sainte Vierge en maman attentionnée, lui souhaitait aussi ... L'immaculée Conception Vêtement bleu et blanc, est Notre Dame du Mont Carmel !

 

Loli Mazon + 20 avril 2009

Loli, diminutif de "Maria Dolorès" ... Marie des Douleurs, comment ne pas y voir la Vierge des douleurs au pied de la croix ? Douleurs vécues par Loli, elle qui était chargée de prier spécialement pour les Prêtres; souffrances acceptées et annoncées par La Sainte Vierge, Loli qui représente l'Eglise, qui connaissait l'année de l'avertissement, mais n'ayant reçu aucune consigne la dessus, préfera ne pas l'annoncer, persuadée de tout façon, que le miracle venant dans l'année, cela serait inutile ... Loli qui alla se recueillir sur la tombe du Père Luis Maria Andreu ...

 

Jacinta Gonzalez

Jacinta, Jacinthe, son prénom évoque une couleur, le bleu foncé ... évocation de la couleur céleste, du ciel, le manteau de la Vierge.

Jacinte fleur du carmel bleue violacée, fleur qui abonde sur le Carmel ( Is 35,2), c'es aussi la pierre précieuse la 11ème de la jérusalem messianique (Apo,9-17) puis la cuirasse pour chacun des 200 millionsde cavaliers de la 6ème trompette  qui doivent extérminés le tiers des hommes en attendant le châtiment final pour lequel elle a une mission ...

 

Mari Cruz

Là aussi, cela parle, Marie de la Croix, la Stabat Mater, la croix, la  crucifixion, les baisers si nombreux de la Sainte Vierge lors des apparitions, croix donnée à baiser aux personnes présentes, aux malade, aux âmes du purgatoire (à travers les grilles du portail du cimetière par Conchita) ...Croix des négations ,des dénégations, des contradictions, plus ou moins raisonnées, obscurités, ténébres de la nuit de la mémoire (voir la montée du carmel de St Jean de la +), crise de l'Eglise, de la confusion toujours plus grande actuelle, des divisions, oppositions etc ... Mari Cruz, représente le coté mystique, la future conversion des Juifs, (origine de Pilar sa mère que j'ai bien connu) ... Mari Cruz croira à nouveau plus certainement, ses écailles tomberont le jour du Miracle....

 

 

Bastiano

 

 ........................................................................

 

 

10 avril 2012

Chapelet à la Calleja

Avant l'arrivée de Don Rolando, qui avec la permission de l'Evêque de Santander encadre les évenements survenus à Garabandal , nous montions sans Prêtre officiel, prier à la "calleja", la petite ruelle pierreuse, afin de prier à l'endroit ou est apparue le 2 juillet 1961 la Sainte Vierge aux enfants ...Le Prêtre désormais ne rate aucune des dates célèbres accompagné de Jacinta , ils récitent le Rosaire médité...

 

Chanson basée sur les apparitions de Garabandal et en l'honneur de ND du Mont Carmel de Garabandal

 

 traduction des paroles en résumé:

La luz de un Angel envía un Mensaje celestial el Cielo se abre a su paso es Nuestra Señora de Garabandal el Cielo se abre a su paso es Nuestra Señora de Garabandal.

La Lumière d'un Ange envoie un message céleste ,le ciel s'ouvre à son passage, Notre Dame de Garabandal .... bis ...

Entre las altas montañas esa gran inmensa sed del lugar cuatro niñas, almas sencillas dejan el Pueblo, van al Pinar.

Entre les hautes montagnes, cette grande soif du Lieu, quatre petites filles, âmes simples quittant le village montent à la pinéde ...

Son hechos maravillosos que Nuestra Señora nos quiso dar un Aviso, un gran Milagro el mundo entero debe cambiar.

Ce sont des faits merveilleux que Notre Dame à désiré donner, un Avertissement, un grand Miracle, le monde entier doit changer...

Es en la Eucaristía donde está presente el Hijo de Dios un regalo que nos ha dado para unirnos al Redentor.

C'est dans l'Hostie qu'est présent le Fils de Dieu, un cadeau qu'il nous a donné pour nous unir au Rédempteur...

Desde la Paz del Sagrario donde Dios espera nuestra Oración. Mira al Cielo, busca el camino piensa el misterio de la Pasión.

De la paix du Tabernacle où Dieu attend notre prière, Regarde le Ciel, cherche le chemin, médite le mystère de la Passion.

 

 


 

 

4 avril 2013

Les Messages

18 octobre 1961 :

Il faut faire beaucoup de sacrifices, beaucoup pénitence

Il faut visiter souvent le Saint Sacrement

Mais avant tout, il faut être très bons.

Si nous ne le faisons pas, viendra un châtiment...très grand.

 

 

 18 juin 1965 :

Comme on n'a pas accompli, et comme on n'a pas fait connaître beaucoup au monde mon Message du 18 octobre, Je veux vous dire que celui-ci est le dernier. Auparavant la coupe se remplissait; maintenant, elle déborde.

Les Cardinaux, Évêques et Prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et entraînent avec eux beaucoup plus d'âmes. A l'Eucharistie, on donne sans cesse moins d'importance.

Vous devez, avec vos efforts, éviter la colère du Bon Dieu, qui pèse sur Vous. Si vous Lui demandez pardon, avec des âmes sincères, II vous pardonnera. Moi, votre Mère, à l'intercession et par l'intermédiaire de Saint Michel, Je veux vous dire que vous vous amendiez. Déjà, vous êtes dans les derniers avertissements. Je vous aime beaucoup et Je ne veux pas votre condamnation. Priez-Nous sincèrement, et Nous vous exaucerons. Vous devez vous sacrifier davantage . Méditez la Passion de Jésus".

 

Bastiano

 

 


 

 

 

3 avril 2013

Garabandal  seconde visitation annonçant la Parousie

Nous l'avons vu, Garabandal est relatif à la Fin des Temps, mais la Théologie Mariale nous montre l'évidence de la Parousie et du retour en Gloire de notre Seigneur.

L'ultime combat est signifié par la présence de l'archange Saint Michel, l'ange des combats, et par une des significations du nom "Garabandal" : guerre de séparation ...

Un temps pour la séparation entre les bons et les mauvais, l'heure du "tri", et un temps pour l'ultime engrangement, au temps de la moisson signifié par le scapulaire porté par Notre Dame du Mont Carmel de Garabandal, en forme de manipule à son poignet droit, comme le manipule sacerdotal, dont se revêt le Prêtre.

Saint Louis Marie Grignon de Montfort disait :

Comme c'est par Marie que Dieu est venu au monde pour la première fois, c'est par Marie que Dieu viendra une seconde fois, comme toute l'Eglise l'attend pour régner partout et juger les vivants et les morts.

 

Voilà le plan de Dieu donc sur sa création et annoncé par Saint Michel le 24 juin 1961 jour de la fête de Saint Jean Baptiste, dont Jésus disait, qu'en lui, soufflait l'Esprit d'Elie, Saint Michel annonce la venue de la Sainte Vierge le 2 Juillet, autrefois fête de la visitation.

Notre Dame du Mont Carmel est donc venue faire sa seconde visitation pour annoncer la seconde venue en Gloire de Notre Seigneur.

Le plan de Dieu a trois temps :

- Le temps de la loi de la crainte (ancien testament)

-Le temps de la Grâce (nouveau testament)

- Le temps de la loi de Gloire.

Le premier temps est celui de la pénitence.

Le second celui de la rémission des péchés et de la sanctification.

Le troisième sera le temps du règne de Gloire de Notre Seigneur, Gloire dont le Seigneur a dit à une âme privilégiée dont à parler Gemma_Elisa, qu'il ajouterait à la messe, la Gloire de la résurrection ; mystère quant à l'interprétation ...

Ces trois temps correspondent à trois états successifs de l'Eglise "commencement et achévement de toutes choses" :

- L'Eglise judaïque

- L'Eglise catholique

- L'Eglise de la Nouvelle Jérusalem

A l'aube de la première, Marie est là, invisible mais qui vient visiter Elie sur le Mont Carmel sous la forme approuvée par les Pères, d'un nuage qui monte de la mer et met fin à trois ans de sécheresse, que l'Abbé de Bailliencourt, dont je salue ici la mémoire et que j'ai bien connu, expliquait dans une brochure en 1979.

A l'aube de la seconde, Marie est là, mais cette fois visible et agissante portant le créateur de toutes choses et c'est Elle qui fait dire à Elisabeth, sa cousine, que le Fruit de ses entrailles est béni, la Vieille Eglise juive se transformait en Eglise catholique et universelle, la loi de la Grâce commençait.

Or, si Elie avait été présent au temps de la crainte, le même Elie fut présent en Saint Jean Baptiste qui en avait l'Esprit et la Force .

Si ce temps de grâce commenca donc sur la montagne de Juda, Marie vient sur la montagne de Garabandal "peña sagra", (roche sacrée) annoncer l'ultime changement, la  rénovation de tout.

Ceci à commencé à la rue du Bac qui nous présente les cieux nouveaux et la terre nouvelle,  un 18 juillet, ( chiffre dont parle Gemma_ Elisa dans le fil sur le "18" à Garabandal )

Puis Lourdes (encore le chiffre 18) qui annonce la nouvelle naissance, "Je suis l'immaculée conception "

Pontmain qui annonce la plénitude de la rédemption par la résurrection de la chair et dont les petites reprendront "Espoir, Espoir" en extase ...

Pellevoisin qui montre à L'Eglise le rôle que doit jouer la Très Sainte vierge.

Tilly et Fatima en quoi l'éternité la changera : en la Jérusalem céleste tout en assurant la Jérusalem d'en bas (triomphe messianique des Rameaux).

L'île-Bouchard qui en constitue l'annoncation, par l'annonce symbolique de la parousie et de la restauration de toutes choses.

Bien ... Dans cette longue série, Garabandal continue d'annoncer le Mystère de la Parousie, dans son double aspect de jugement et glorification, de Justice et de Miséricorde, et c'est sans doute pourquoi Saint Michel l'ange des premiers et derniers combats y est en quelque sorte le Maître de cérémonie, à ce sujet je vous recommande un site très bien fait : www.saintmichel-princedesanges.com/index.html 

Saint Michel, donc, vient présider aux luttes de la "guerre de séparation", de l'ultime assaut de l'archange déchu, et qui s'achèvera par son éternelle damnation avec ses sbires.

Les apparitions de Garabandal réitèrent pratiquement à la lettre, la Visitation du 1er avénement dans les montagnes de Juda, mais dans la perspective du second avénement.

Des phénomènes relatifs au Feu furent fréquents à Garabandal, Conchita en parle dans son "diario" :

Au cours d'une de nos apparitions , pendant que Loli et moi nous redescendions des pins, accompagnées de beaucoup de gens, nous avons vu dans les nuages, une chose  comme du feu. A ce moment là, la Sainte Vierge nous est apparue, nous lui avons demandé ce que c'était et Elle nous a dit : "Je suis venue dedans".

Etonnant non ? La Vierge du Mont Carmel arrivant à Garabandal dedans une "chose comme du feu" ...

Ne serait-ce pas le retour du char de Feu qui emporta le prophète Elie que nous annonce cette anecdote ?

Car voici que le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les orgueilleux, tous ceux qui font le mal seront du chaume, et le jour qui vient les embrasera, dit Yahweh des armées, en sorte qu'il ne leur laissera ni racine, ni rameau. Voici que je vous envoie Elie, le prophète, avant que vienne le jour de Yahweh, grand et redoutable. Malachie v 19/23

Voici donc pour terminer, le jugement des nations annoncé à Garabandal, ce n'est plus Saint Gabriel l'ange annonciateur, bien qu'il soit certainement aux cotés de Marie le 2 juillet 1961, mais Saint Michel, également aux cotés (comme des frères jumeaux diront les petites) dont le prophète Daniel à annoncé sa venue aux temps eschatologiques :

En ce temps là, se lévera Saint Michel, le grand Prince qui se tient auprès des enfants de ton peuple, ce sera un temps d'angoisse tel qu'il n'y en aura pas eu jusqu'alors depuis que la création existe.

 

 

Bastiano

ps: remerciement à P.Tilloy

 

 

 




 

 

 Jeudi Saint, amour et tendresse de Dieu

 

 

Aujourd'hui Jeudi Saint, précédant la Passion que Notre Seigneur Jésus Christ va subir par amour pour sa création, je vous parlerai de L'Eucharistie.

Notre Dame du Mont Carmel de Garabandal a fait dire par Saint Michel, ministre extraordinaire de l'Eucharistie, dans le message du 18 Juin 1965, que l'on donnait sans cesse moins d'importance à la dite Eucharistie, annonce prophétique, une de plus me direz-vous, hélas prouvée.

La Sainte Vierge est venue nous rappeler le Saint Sacrifice de son Fils, dans lequel il a voulu s'offrir et se donner à nous , pour que nous ayons la vie éternelle.

Bien souvent il y a confusion dans l'esprit des fidèles qui confondent l'Eucharistie avec la messe ... l'Eucharistie est le Sacrement contenant le corps, le sang et la divinité du Christ au terme de la transsubstantiation du pain et du vin, renouvelant rituellement en action de grâce le sacrifice du Christ et constituant la nourriture des fidèles et le symbole de leur unité, dit une définition théologique.

Qu'est ce qui contient tout cela ?

Et bien la Saint hostie seulement, la messe est le renouvellement non sanglant du sacrifice du Christ.

Il n’y a qu’un seul sacrifice,celui que le Christ fit sur la Croix.

Faites ceci en mémoire de Moi a t-il dit aux Apôtres, ce jour-là aussi fut instituer le Sacerdoce.

Il nous laissé ce moyen pour être sacramentellement présents à Son sacrifice et Le recevoir réellement, Sa Présence dans l’hostie consacrée n’est pas symbolique, mais bel et bien réelle, substantielle et subsistante.

Avec quelles précautions devons-nous approcher de ce Saint Sacrement, avec quelle dévotion nous devons le recevoir, pas une dévotion par trop sentimentale, mais avec Grande pureté d'âme, de reconnaissance ... sans tâches. Combien vont recevoir la Sainte Hostie par habitude ?

Hélas .... nous le voyons, ça n'est pas toujours le cas dans certaines messes, qui ressemblent plutôt à des ker-messes ...

Accordons une large place à l'Eucharistie pour satisfaire à la demande de Notre Dame, Elle sait de quoi il s'agit, Elle qui a été le premier tabernacle, Elle qui a été la première en allant visiter sa cousine a "processionner" Notre Seigneur Jésus Christ !

"Le Saint Sacrifice de la messe institué par Notre Seigneur est l'Acte le plus excellent, le plus sublime de notre religion ... Mais voila, c'est la Foi qui nous manque, la Consécration qui change le pain et le vin au Corps et au Sang de Dieu, n'est ce pas le plus grand miracle que de ressusciter un mort ?

Toutes les bonnes oeuvres réunies ne valent pas le Saint Sacrifice de la messe parce qu'elles sont les oeuvres des hommes, alors que la messe est le Saint Sacrifice de Dieu lui même."

La Table est servie  pour ceux qui ont faim d'être vaincus, encore faut-il ce désir d'être vaincu ce besoin de ne pas rester soi même,  et de devenir meilleur que soi-même.

Aimez Jésus, car de Lui sort le Véritable amour du prochain ...

Ils viendront vers Moi, ou seront anéantis dans leur vol, les vautours qui se nourrissent de votre chair, seuls les aigles seront admis à mon banquet disait Jésus à une âme privilégiée, mais cela s'adresse à tous et toutes ...

"J'ai soif" dira Jésus sur le bois de la croix ... soif d'amour, soif des âmes, de cet amour qui ne connaît pas la peur, ni le respect humain, soif d'âmes qui ne connaissent pas l'ingratitude envers la Sainte Passion de Notre Seigneur Jésus qui nous a sauvé.

Ne laissons plus le coeur de Jésus saigner, ni celui de sa mère et notre mère, co-rédemptrice, par manque d'amour .

 

 

Bastiano

 


 

 

Le scapulaire

 

                    

 

Le scapulaire de Notre dame du Mont Carmel doit son origine à la célèbre apparition de la sainte Vierge, dont fut favorisé Saint Simon Stock le 16 juillet 1251à Aylesford dans le Kent.

La Vierge lui apparaît accompagnée d'une multitude d'Anges et tenant en sa main le scapulaire de l'Ordre.

Elle lui dit : "Voici un signe pour toi et un privilège pour tous les enfants du Carmel. Qui mourra dans cet habit ne subira pas le feu éternel".

Le scapulaire est une réduction de l'habit religieux et  se compose de deux morceaux d'étoffes de laine reliés par des cordons; l'un des morceaux tombant sur la poitrine et l'autre sur le dos. Il peut être remplacé par la "médaille scapulaire". Mais les Pape Pie X et Benoît XV refusent à la médaille la même indulgence qu'au scapulaire en laine, et veulent que les chrétiens comprennent qu'il faut porter le scapulaire de laine comme par le passé.

Il doit être bénit et imposé par un prêtre, porté pieusement jour et nuit pendant sa vie, sur la peau ou sur la chemise.

Ce vêtement d'étoffe est pour celui qui le porte le signe des ornements de la Grâce retrouvée. Il est le signe d'une appartenance, il nous fait une obligation de se revêtir de Marie, de nous transformer intérieurement à sa ressemblance jusque dans la dernière fibres de notre être.

Il est à mettre au premier rang des dévotions mariales et il nous rappelle que Dieu a transporté le souci du vêtement terrestre sur un plan plus élevé : il doit être, pour nous, le signes des ornements de la Grâce. En nous donnant le scapulaire, Marie continue sa fonction maternelle à notre égard !

Le scapulaire, à l'identique des ornements liturgiques que revêt le prêtre pour le Saint Sacrifice de la messe, est le seul qui remplace dignement le vêtement paradisiaque perdu, ce vêtement d'innocence, d'incorruptibilité et de gloire !

Il est aussi une protection contre les dangers de l'au-delà, contre le feu éternel ; c'est le privilège marial accordé aux enfants du Carmel, moyen que nous donne l'Amour de Dieu et de Marie à la mesure de notre confiance ...

Il est le signe de l'appartenance à Marie !

 

                                               

 

Vêtement spirituel, il nous indique que nous avons revêtu le Christ, et nous conformant à Lui, que nous nous revêtons de Marie. Ainsi l'âme mariale affirme dans ses sentiments, dans ses pensées et jusque dans ses gestes, "un je ne sais quoi", une ressemblance mystérieuse, transparente et transfigurantede "la toute Belle, l'Immaculée" !

 

                                                                                               

A Garabandal, la Sainte Vierge porte le Scapulaire au poignet droit, il est marron, et dessus, on y remarque une petite montagne sur l'un de ses pans et une croix sur l'autre ... Nous sommes bien en présence du Scapulaire de Notre dame du Mont Carmel.

Très clairement, il nous annonce la Fin des Temps. En effet, porté par la Vierge Marie à la manière d'un manipule sacerdotal, cela veut dire non seulement qu'il doit être la dévotion des derniers temps cela nous est enseigné à Fatima, mais encore que nous sommes arrivés à l'ultime récolte, l'ultime moisson pour l'engrangement des gerbes, des mérites d'une vie de pénitence et de sacrifice ...

 

 

 


Les neufs Pins

 

 

Dans une petite excavation ("la colombe au creux du rocher"), les Pins dominent le village de Garabandal au flanc de la montagne ...

Or, le pin, en relation avec les cèdres de la montagne du Carmel, est le symbole de l'immortalité (à cause de la résine qui imprègne ses tissus et les rend presque incorruptibles, il demeure toujours vert) et aussi de la Sagesse ...

A Garabandal, le terre reçoit la Vie, elle vient d'En-Haut : les neufs choeurs des Anges sont signifiés par les neufs Pins ! Il est alors normal que leur chef, Saint Michel, s'y trouve omniprésent ! Mais plantés voici quelques années en accord avec le curé de l'époque, par des communiants à l'occasion de leur première Communion, et bénits ensuite par le curé, ces neufs Pins ne peuvent pas ne pas nous rappeler le Pain de Vie descendu du Ciel (Jn. 6, 32-35), tant de fois donné ici en communion aux voyantes.

 

Cette Eucharistie, nourriture de Grâce, de résurrection et de Renouveau sera au centre du Miracle de Garabandal !

 

 

Le chiffre 18 dans l'histoire de Garabandal

 

Toute l'histoire commence le 18 juin 1961

 

Le 18 juin, c'est la fête de Saint Aubert, Evêque d'Avranches (France), à qui Saint Michel est apparu le 16 octobre 706, lui ordonnant de construire sur le Mont Tombe (Normandie) un sanctuaire en son honneur (comme celui du Mont Gargan en Italie en 492). Cachées en 966, ce fut également un 18 juin(1010) que furent retrouvées les reliques de Saint Aubert et transférées dans l'église ; il y eut même un miracle à cette occasion. Et le Pape Martin V accorda des indulgences spéciales à qui viendrait, le 18 juin, visiter l'église Saint Michel et se repentir de ses fautes.

 

Le 18 octobre est également la fête de St Luc.

 

C'est donc ce jour-là que le Saint Archange a "choisi" en 1961 pour apparaître la première fois aux quatre voyantes à Garabandal ; et, en 1965, pour apporter le deuxième message pour le monde, au Nom de la Sainte Vierge.

 

Le chiffre 18 est fréquent et sans doute important dans les apparitions de Garabandal pour que Conchita ait cru devoir préciser que le grand Miracle n'aura pas lieu un "18" ! Ainsi : le 18 juin et 18 octobre 1961, 18 juillet et 18 septembre 1962, 18 juin 1965 sont des dates où se passent des faits mémorables. Il faudrait encore examiner chaque "18" de chaque mois pour savoir si tout ce confirme ...

 

Néanmoins, nous savons, par conchita, que la Sainte Vierge lui dit avoir 18 ans !

 

Ce chiffre a un sens précis. C'est un multiple de "3", chiffre premier, trinitaire ; c'est "6", la part de l'homme, l'ancienne Création, multipliés par la divinité, la Trinité ... Cela signifie donc la plénitude de l'oeuvre créée dans le Règne de Dieu, l'ancienne création devenue plénière dans le Règne du Christ, ou, encore, le passage de l'ancienne création à la nouvelle création en Dieu : c'est l'annonce de la Re-création qu'est déjà Marie en son Immaculée Conception !

 

Quant à la date du 18 juin choisie par la Vierge pour donner son dernier message, semble manifester une plénitude ... c'est comme un sommet, un apogée : la Sainte Vierge ne peut dire plus, Elle a épuisé tout ce qui était de son ressort ...

 

Bref, le "18" à Garabandal, c'est l'annonce de la Jérusalem nouvelle, terrestre d'Ezéchiel, et non la Jérusalem céleste de l'Apocalypse !! Nous rejoignons bien toujours la Fin des Temps, et non la Fin du Monde !

 

Remarquons encore que l'Evangile (Luc 13, 10-17) emploie déjà le chiffre 18 en nous parlant de la guérison d'une femme courbée, un jour de Sabbat, après 18 ans de possession de Satan ... Les apparitions de la rue du Bac ont commencé la nuit du 18 au 19 juillet 1830, et c'est en cet anniversaire précisément, 132 ans plus tard, qu'eut lieu le Miracle de la Forma à Garabandal (communion visible de l'Ange sur la langue de Conchita) !

 

De même qu'il y a eu 18 apparitions à Lourdes (2 préambules, 15 visites "utiles" et 1 "au-revoir" privé) dont la dernière de fit le 16 juillet, fête de N.D du Mont Carmel !

 

Également dans le chapitre 18 du Premier Livre des Rois, le prophète Elie sur le Mont Carmel : << Voici un petit nuage comme le paume de la main d'un homme qui s'élève de la mer >>.

 

Les Pères de l'Eglise ont reconnu ici l'Immaculée Conception.

 

Pour conclure, le chiffre 18 est le chiffre de Garabandal comme le chiffre 17 correspond aux apparitions de Pontmain (Espoir, Espoir, le chant de Pontmain reprit à Garabandal par les petites voyantes). Et comme le chiffre 13 est celui de Fatima auquel Garabandal est lié.

 

DSCN1139DSCN1141DSCN0447San Miguel 2012 (640x480)St-Michel-de-Garabandal

 

* "Le mystère des apparitions de Garabandal" de Christiane Roman Bocabeille/Père Santiago Juan de Maria