30 août 2017

Une profanation des lieux Saints de plus a eu lieu dans la ville de Ceuta,dans le Sanctuaire de Notre Dame D'Afrique, chère aux pieds-noirs  et patronne de de la dite-ville de Ceuta !

 

Il a été demandé au vicaire sa démission .

La secte en question a écrit à l'evêque et au Pape  au nom de sa pastorale " Ouvrir les portes des églises " .

Conférence de presse à l'appui , se défendant de n'avoir jamais prié l'idole à tête d'éléphant , mais que au contraire les enfants ont prié le Notre Père , les leaders ont décidé de se plaindre ... Pour le moment aucune contre manifestation des catholiques, résignés semble t-il, voir complaisants pour certains interrogés sur ce sacrilège, un à répondu qu'il ne fallait pas mettre des barrières aux autres croyances ..

 

La confusion et la fausse union des religions bat son plein au nom de la charité ! Mais la Charité, vertu Théologale ne doit -elle pas en premier être dirigée vers Notre Seigneur Jésus Christ , vrai dieu et Vrai homme ? N'est ce pas là le premier des commandements ?

Et  sa Très Sainte Mère, Reine D'Afrique devant laquelle on a présenté une idole ? Ne lui doit-on pas réparation envers son Coeur Douloureux et Immaculé devant telle scène digne des temps passés . A cette époque, du temps des Apôtres l'on apprenait a se détourner des idoles païennes ! 

C'est une honte ! A mon époque l'ont se mettait à genoux devant certains bandes annonces cinéma blasphématoires , Prêtre devant , et l'on récitait le Rosaire en réparation  !

Aujourd'hui on applaudit à tout va dans les Églises y compris pendant ce sacrilège ...

Je ne vous cache pas que je n'aimerais pas être habitant de Ceuta dans les temps à venir ...

 

 

 

 

Bastiano