19 aout 2017

En la fête de Saint Jean Eudes (1601-1680)

Pie IX sanctionna de son autorité les deux fêtes des Coeurs du Très saint Coeur de Marie et celle du Divin Coeur de Jésus ces deux fêtes qui étaient célébrées dans la famille Eudiste, à savoir le 8 février pour la fête du Saint Coeur de marie et le 20 octobre pour celui du Divin Coeur de Jésus

Pourquoi le 8 Février ? : Saint Jean Eudes a choisi ce jour parce que, semble t-il, on devait déjà y célébrer une fête du coeur Très pur de Marie; cependant, on ne peut s'empêcher de penser que, à l'orée du Carême, St Jean Eudes ait voulu honorer ce Coeur de Marie qui allait être celui des Douleurs.

Saint Bernard semble être le Père de la dévotion spirituelle au Sacre-Coeur de Jésus

La première initiatrice du Culte au Coeur de Marie est Sainte Mechtilde, également très dévouée au Sacré Coeur, à partir du 12éme siècle, Sainte Gertrude, Saint François de Sales etc .

Il faut attendre Saint Jean Eudes pour établir , non sans quelques inspiration divine, le culte liturgique des Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie ( Pie XI. Bulle de canonisation 31-5-1925, Léon XIII 1903,St Pie X 1909)

Dès 1646 la fête du Sacré Coeur est célébrée dans son séminaire de Caen (Eudistes) fondé en 1643, puis c'est à la Cathédrale D'autun qu'il célèbre solennellement lui-même le 8 Février 1648, alors qu'il y prêchait une Mission qu'il visa les louanges du Coeur de la Vierge Marie et aussi celles du Sacré Coeur de Jésus.

Premier office du Sacré Coeur de Jésus le 20 octobre 1670.

La nouvelle dévotion se propage :

- Père de la Colombière + 1682

- Saint Louis Marie de Grignon Monfort

- La Famille Louis XVI captive au Temple ( une image a été retrouvée) 

Plus près, le 27 novembre 1830 à la Rue du Bac ( les 2 coeurs sur la médaille), Berthe Petit sur la Dévotion au Coeur Douloureux et Immaculé de Marie, Fatima et Sainte Jacinthe disait à la future Sainte Lucie : Le coeur de Jésus veut être vénéré avec Celui de sa Mère , les apparitions de Kérézinen prônent la dévotion aux deux Coeurs.

Venons à Garabandal, Conchita disait : "Les Deux Coeurs de jésus et Marie qui nous aiment" et ceci à la fin de sa dernière rencontre le 13/11/1965, la vierge venait de lui dire : " je vous aime beaucoup " .

" Je viens pour TOUS MES ENFANTS en souhaitant les rapprocher de Nos Coeurs "

Jésus et Marie viennent

a) pour qui ?

" Je ne viens pas pour toi, je viens pour tous " dit jésus à Conchita le 20 juillet 1963.

- Quand la Vierge M'apparaît, son regard ne me fixe pas, ne repose pas sur moi, il est circulaire sur les montagnes, il embrase le monde entier,  et son visage sourit à l'univers ,  Elle ne vient pas pour moi dira Conchita le 10/9/ 65.

- Elle se présente à nous, non pas pour nous, ni pour le village, ni pour l'Espagne, mais pour le monde entier ( cf Conchita 1962)

b) Pour quoi ?

Nous rapprocher tous de leurs Coeurs; qu'est ce à dire sinon que leurs Coeurs sont la Lumière spirituelle des Âmes, qu'ils sont le phare qui préserve des dangers et qui conduit au port , à Dieu ...

+Lucie de Fatima voit le Coeur de Notre Dame " projeter des rayons de Lumière qui descendaient jusqu'à terre..

" La Russie se convertira aussi, et ainsi, tous aimeront Nos Coeurs " dit Jésus à Conchita le 20/7/63

Le mot " ainsi" ne veut-il pas préciser que cet Amour n'est pas total avant que la Russie se convertisse ? Ou bien veut-il dire que l'amour de tous sera alors un Amour de reconnaissance envers les deux Coeurs pour la conversion de la Russie ? 

Une autre réplique ? " : "Aie confiance en Nous, tu offriras tout a nos Coeurs pour le bien de tes frère dit la Vierge Marie"  à Conchita le 13/11/65.

" Tu prieras nos Coeurs " ...Jésus. N'est ce pas l'écho du "Priez nous sincèrement et nous vous le donnerons" du  message du 18 juin 1965 ?

Recours donc à l'humilité à laquelle nous sommes conviés pour être sincères dans la prière...Ce qui me fait penser à cette réplique de la Sainte Vierge à Conchita lorsque celle ci lui disait qu'on Lui donnait plusieurs noms lorsqu'on avait recours à Elle : "Ils ne s'adressent pas à Moi en vérité " ***"

Conclusion sur les deux Coeurs à Garabandal par des rappels ....:

Comment Jésus et Marie se présentent ?

1 - Les Deux Coeurs

En faisant attention aux paroles et à leurs Auteurs, nous constatons ceci:

- Jésus Lui-même parle des 2 coeurs, 2 fois ( 20-7-63 )

- Marie parlait des 2 coeurs 2 fois le 13/11/65

- Conchita elle-même 2 fois ; en septembre 65, et le 13 /11/65

Jésus appelle notre amour, celui de tous et celui de Conchita en particulier, ce à quoi Conchita répond " Oui, les aimer les Coeurs qui nous aiment tant "

Pour terminer, c'est à chacun de nous que s'adresse Conchita : " Qui aime le plus leurs Coeurs ? "

Le "Nous" employé par Marie signifie que Marie se trouve mystérieusement apparentée à l'Ordre de l'Union Hypostatique, par la Conception immaculée de l'humanité du fils de Dieu ( cf , " Le Trés Haut te couvrira de son Ombre, Luc 1,35 ) par l'acquisition des Grâces du Salut au pied de la Croix et leur dispensation à tous les hommes comme Médiatrice universelle .

Ce message de Garabandal est très conforme à la Doctrine de toujours; en unifiant les deux coeurs, il ne les identifie pas et,donc,sauvegarde leur subordination unique et souveraine de Jésus , coopération secondaire et dépendante de Marie .

Le " Nous " respectant  les personnalités propres à Jésus et de Marie, semble exprimer davantage une fusion pour une seule et même activité ... Cette façon dont sont employer les mots " Nous " et " Nos coeurs " semble indiquer une unité supérieure et divine, ils ne font qu'un seul , il n'est donc pas faux théologiquement de reprendre l'expression de Saint Jean Eudes : " Le Sacré Coeur de Jésus et de Marie "

Abbé de Bailliencourt et Bastiano 

cf " Les Saints Coeurs " Archives Françaises de Garabandal