Résultat de recherche d'images pour "lucca italie"         Résultat de recherche d'images pour "lucca italie"

 

Pour ce long week-end de l’Ascension nous avons passé, avec des amis, quatre jours à Lucca (Lucques) en Toscane, sur les pas de Sainte Gemma Galgani, la Sainte stigmatisée de Lucca, pour leur « présenter » ce trésor souvent méconnu des français qui sont beaucoup plus attirés par le tourisme culturel que le tourisme religieux. Même les italiens sont plutôt éloignés de la sainte. Par ailleurs le guide qui nous a fait visiter l’appartement où la Sainte a reçu les stigmates nous l’a bien dit, presque pas de français mais par contre beaucoup d’espagnols qui eux, ont une très grande dévotion pour Sainte Gemma Galgani. Il y a un sanctuaire à Madrid conservant une moitié du cœur de la Sainte, l’autre moitié étant à Camigliano, chez les sœurs de Sainte Gemma (fondé par Eufemia Giannini), à 7 kilomètres de Lucca, là où est née la Sainte.

Sainte Gemma est née le 12 mars 1878 et décédée de la tuberculose le samedi Saint 11 avril 1903. Toute sa vie, elle l’a passé à vouloir convertir les pécheurs, à faire aimer son Epoux Jésus et sa Très Sainte Mère, à vouloir souffrir et tout donner pour gagner des âmes au Ciel, pour Jésus ! Durant sa courte vie, elle était suivie par un directeur spirituel, le Père Germano, passionniste, et par son confesseur, Monseigneur  Volpi (Evêque auxiliaire de Lucca). Elle a été béatifiée en 1933 par Pie XI et déclaré sainte en 1940 par Pie XII.

 Résultat de recherche d'images pour "pere germano et monseigneur volpi sta gemma" Père Germano               Résultat de recherche d'images pour "pere germano et monseigneur volpi sta gemma"Mgr Volpi

Ce pèlerinage a été riche en intensité et en grâces ! Nos amis en ont été témoins. Même les plus sceptiques, indifférents, ne peuvent résister au désir et à la volonté de Sainte Gemma de se manifester à tous les cœurs qui veulent la connaître réellement, pour les amener à Jésus, son Epoux…

Arrivés en fin d’après-midi du jeudi 25 mai, jour de l’Ascension, nous avons commencé par aller au Sanctuaire de Sainte Gemma. C’est  Jésus Lui-même qui a demandé à Gemma de faire ériger à Lucca un sanctuaire passionniste. C’est  sous l’autel, sous un gisant de bronze que  reposent  ses restes. Dans une chapelle latérale, se trouvent les restes du Père Germano et ceux de Monseigneur Volpi.

Résultat de recherche d'images pour "pere germano et monseigneur volpi sta gemma"

Le vendredi 26 mai, nous avions rendez-vous avec  sœur Paola à 9h30 pour visiter la « Casa Giannini », maison de sa famille adoptive, où elle vécue après la mort de son père, jusqu’à son dernier soupir le vendredi saint 1903. Cette maison, léguée par la famille Giannini aux Sœurs de Sainte Gemma abrite une partie de l’histoire extraordinaire de la Sainte. Effectivement, si les stigmates ont été reçus à la Casa Galgani, là où elle vivait avec ses frères et sœurs, et une de ses tantes ; la Casa Giannini fut le théâtre d’évènements tels que la passion du Christ qu’elle vivait du jeudi au samedi. Un autre fait extraordinaire c’est passé dans cette maison : l’épisode du « Christ miraculeux » qui se trouve dans la salle à manger où l’on peut y voir la place qu’occupait la sainte durant les repas. En effet, lors d’une prière devant ce magnifique crucifix d’environ 1 mètre 20, en hauteur sur le mur, Sainte Gemma désirant tellement embrasser la plaie du cœur de son Jésus, mais ne mesurant que 1 mètre 60 tout au plus, elle ne pouvait y arriver. En un instant  le bras droit du Christ se détaché de la Croix pour venir la soulever à hauteur de la plaie et rendre possible son désir. A ce moment rentre dans la pièce une de ses sœurs adoptives qui la cherchait pour les tâches ménagères, et elle vit Gemma en lévitation devant le Crucifix et les yeux rivés dans ceux de Jésus ! Dans cette maison elle a subit également les attaques du démon, qui la battait, la griffait, la faisait tomber dans les escaliers, lui apparaissait sous les formes les plus hideuses…  Bien d’autres choses se passaient dans cette demeure, notamment ses échanges avec son ange gardien qui portait directement les lettres écrites par Gemma à son directeur spirituel, le Père Germano qui se trouvait à Rome la plupart du temps, et qui était coutumier du fait car les lettres de Gemma arrivaient sans timbre-poste, effectivement elle était très pauvre et ne pouvait se payer le luxe d’acheter des timbres pour ses courriers… Elle voyait et conversait également avec la Très Sainte Vierge Marie qu’elle a prise pour mère dès son plus jeune âge, à la mort de sa mère qui l’a initié aux choses du Ciel… Ensuite, il y a le puit dans le jardin, où Gemma s’est jetée pour ne pas pécher contre la pureté lorsque le démon lui est apparu sous les traits d’un très beau jeune homme. Lorsqu’elle en est ressortie, elle était sèche comme si jamais elle n’avait eu contact avec l’eau !

giannini2_001_2 Casa Giannini  Résultat de recherche d'images pour "casa giannini santa gemma" Crucifix miraculeux

La visite terminée, nous avons fait quelques achats au magasin de la Casa Giannini pour aider les sœurs, chapelets, statue de Ste Gemma, images avec relique de la Sainte… Et nous en avons profité pour faire dire des messes à nos intentions.

Nous nous sommes ensuite rendus dans la petite Eglise des Roses, juste derrière la maison des Giannini. Dedans on peut y voir la place qu’elle occupait pendant la messe. Cette place se trouve juste en entrant dans l’église, à droite, bien loin du Tabernacle… Car dès qu’elle s’approchait de la Sainte Table et du Tabernacle, son cœur brûlait littéralement ! Elle s’en éloignait donc pour en atténuer les douleurs. Ce phénomène pouvait également se produire lorsqu’elle était en prière dans la maison des Giannini, où l’on voyait la poitrine de Gemma se soulever anormalement, de la fumée en sortir, et les hommes de la maison étaient obligés de l’allonger et d’appuyer fortement sur sa poitrine pour empêcher les côtes de se casser ! Après son décès, à l’autopsie de son corps, on a constaté que les côtes étaient déformées et que son cœur était carbonisé.

Résultat de recherche d'images pour "casa giannini sta gemma" Mort de Ste Gemma

Juste en face de l’église des Roses se trouve, au deuxième étage d’une petite maison, la chambre louée par la famille Giannini lorsque Gemma fut atteinte de la tuberculose. Contagieuse, il fallait l’éloigner de sa famille adoptive. C’est dans cette petite chambre que le Seigneur l’appela auprès de Lui le 11 avril 1903 à l’âge de 25 ans, après une vie de souffrance par amour pour Jésus. Son dernier regard terrestre a été pour sa Mère du Ciel dont elle avait un joli petit tableau juste en face de son lit. L’original peut être vu à la Casa Giannini lors de la visite.  Elle mourut, son crucifix entre ses mains.

 

L’après-midi nous avions rendez-vous avec Gaetano, le guide qui nous a fait visiter la « Casa Galgani », l’appartement (situé au 23 rue Santa Gemma Galgani) qui l’a abritée après la mort de son père, Enrico, avec ses frères et sœurs. C’est dans cette maison qu’elle a reçu les stigmates. C’est d’abord la Très Sainte Vierge qui l’a visité pour l’avertir que son Fils allait lui faire un grand cadeau, et la mettre sous la protection de son manteau maternel. Dès ce moment Gemma ressent que ce « cadeau » va être un cadeau spécial, qui n’est pas de la terre, mais elle est loin de se douter de ce qui va suivre ! Même les anges sont là ! Et à partir de ce moment, elle va vivre toutes les étapes de la passion du Christ, des larmes de sang au jardin de Gethsémani à la crucifixion. Après cela, elle restera à terre pendant 3 heures, seule, et c’est son ange gardien qui va l’aider à se coucher et va rester près d’elle… Gaetano nous a dit que cette chambre, où a eu lieux cet évènement, est considérée comme une deuxième Terre Sainte, car Jésus est apparu dans cette pièce en posant ses pieds au sol, revêtu de l’habit sacerdotal.

PICT0851_3

Notre guide, totalement imprégné de la Sainte, nous a raconté sa conversion, sa vie d’avant, l’histoire de son fils malheureux à cause de lui… Il était ému en nous faisant ce récit, mais certaines personnes de notre petit groupe l’on était également (elles se reconnaîtront). Nous avons pu bénéficier de tout le zèle de notre guide pour Sainte Gemma, qui a très bien su nous la rendre présente, palpable… Cela a été un échange très enrichissant, quasi surnaturel… Il nous a parlé de la Très Sainte Trinité, petit clin d’œil à une certaine Confrérie des Pénitents Rouges… Merci Gaetano. Comment pouvais-tu savoir ?

Après cette visite remplie d’émotions, nous sommes allés visiter l’Eglise San Pietro Somaldi, où Sainte Gemma aimait aller à la messe (lorsqu’elle habitait à l’actuelle rue Santa Gemma Galgani) et communier. Elle aimait tellement y aller, que le démon usait de toutes les stratégies pour l’en empêcher. Il la poussait dans la boue durant le chemin, mais tenace et têtue, Gemma repartait se changer en courant à la maison pour être présentable devant son Jésus et ne pas être en retard… Selon la légende, sur le marbre encadrant la porte principale de la petite église, on peut encore y voir les griffes du démon, enragé de la voir aller à la Sainte Table. Dedans, accroché au mur, un grand portrait de la Sainte, et devant, le prie-Dieu sur lequel elle avait l’habitude de prier. Mais ce qui est le plus étonnant quand on franchit le seuil de cette église lucquoise, c’est cette odeur de talc parfumé qui envahit nos narines, caractéristique de la présence de Sainte Gemma. Elle nous accueille de son parfum de sainteté, comme pour nous remercier de venir la voir dans cet endroit où elle aimait venir se recueillir… Nous l’avions déjà constaté lors de nos précédents voyages en duo, mais  cette fois-ci, nos amis aussi ont pu en faire l’expérience à notre plus grande joie, confirmant ainsi que nous  n’avons pas été victimes d’hallucinations olfactives, mais que Sainte Gemma nous accueillait chez elle, à Lucca.

Résultat de recherche d'images pour "eglise san pietro somaldi lucca"  Eglise San Pietro Somaldi

Nous avons terminé cette journée de pèlerinage en visitant l’église San Michele in Foro, place saint Michel, où notre Sainte allait souvent se confesser, et où elle a fait sa Confirmation le 26 mai 1885. C’était donc, ce jour-là (26 mai 2017), le jour anniversaire des 132 ans de sa Confirmation.

Résultat de recherche d'images pour "lucca italie" San Michele in Foro

Après tant d’émotions, un petit rafraîchissement s’imposait en cette fin de première journée bien remplie, sous le ciel de Toscane.

Samedi 27 mai 2017, nouvelle journée sur les pas de Sainte Gemma, et nous la commençons par la Cathédrale San Martino, où l’on peut admirer le « Volto Santo », vénéré par les Lucquois. Cette sculpture en bois de Jésus sur la Croix est l’œuvre de Nicodème et… des anges ! En effet, selon la légende, Nicodème s’étant endormi alors qu’il était en train de sculpter son œuvre, les anges l’ont terminé à sa place. La Sainte aimait beaucoup venir prier devant ce crucifix. C’est dans cette cathédrale que sainte Gemma venait écouter les sermons des prêtres passionnistes et qu’elle a connu le Père Germano venant de Rome. La volonté de Gemma de devenir passionniste a son point de départ à San Martino ! Mais malheureusement, à cause de sa santé toujours très fragile, jamais elle ne pourra rentrer dans les ordres malgré les différentes tentatives…

Résultat de recherche d'images pour "lucca italie" San Martino  Résultat de recherche d'images pour "San Martino nicodème à lucca sta gemma" Volto Santo

Nous continuons vers la Basilique San Frediano, où Sainte Gemma a fait sa première communion le 17 juin 1887, jour du Sacré-Cœur de Jésus. Elle renouvela ce jour-même la consécration à ce Cœur tant aimé dans la chapelle « Zitine », du nom de Sainte Zita dont on peut voir le corps incorrompu. La Basilique a été construite sur le cimetière où fut ensevelie Sainte Zita en 1278.

Résultat de recherche d'images pour "san frediano lucca" San Frediano

Après un déjeuner sur la Place de l’amphithéâtre, nous nous sommes accordés un moment de détente à vélo sur les remparts de cette magnifique petite ville fortifiée. Nous nous sommes mis dans la peau des Lucquois qui aiment s’y promener après une journée de travail ou le week-end pour se retrouver en famille. La ballade fut très agréable et tout le monde en est ressorti enchanté, et certains avec des cuisses en béton !

Résultat de recherche d'images pour "lucca italie" Place de l'amphithéatre

Mais revenons à Sainte Gemma, objet de notre voyage. Après une petite pause bien méritée, et comme nous étions à deux pas de San Pietro Somaldi, nous n’avons pas pu nous empêcher de retourner là où Sainte Gemma nous a favorisé de son parfum… Et bien sûr nous avons été aussi bien accueillis que la veille… Quel doux parfum que celui de Gemma…Merci

Sur le chemin du retour à notre hôtel, nous sommes passés par la rue de l’ange gardien (via Del Angelo custode) et là, nous avons remarqué une pancarte sur une porte, laquelle nous indiquait les horaires d’une messe traditionnelle pour le lendemain dimanche, cette même rue qui débouchant sur la petite église des Rose ! Merci Sainte Gemma, car tu n’as toi-même connue qu’une seule  messe, celle de la tradition…

Après un bon et rapide dîner gastronomique haut en fou rire (comprenne qui pourra), nous avons conclu notre journée par une petite glace sur la Place Saint Michel pour combler notre frustration gastronomique…

Dimanche 28 mai 2017, nous avons assisté à la messe à 10 heures après avoir fait un ultime adieu à notre chère Sainte Gemma à San Pietro Somaldi, où certains ont fini leur neuvaine à la Sainte. Devant notre empressement à la « revoir » une dernière fois, nous fûmes récompensés par un effluve merveilleux venu nous accueillir à l’approche de l’église ! Nous n’avions pas encore monté les marches du parvis, que se fit sentir ce parfum si caractéristique de Sainte Gemma ! Et notre ami qui se demandait à ce moment-là, si le parfum qu’il avait déjà senti les jours précédents, ne serait pas le parfum habituel et naturel de cette église ? Il fut tout à fait surpris, se trouvant encore à l’extérieur, et à 10 mètres environ de l’entrée de l’église, de le sentir à nouveau, et immédiatement ses doutes s’envolèrent ! J’avoue que Gemma est tout à fait surprenante pour nous faire comprendre des choses que l’on veut à tout prix rationaliser. Quel beau cadeau de départ elle nous a fait !

Suite à ces faits extraordinaires et ces journées bien remplies, nous avons pris le chemin du retour vers Nice en milieu de journée.

A travers la vie de Sainte Gemma, qui était consacrée à évangéliser et sauver les âmes des pécheurs grâce l’amour qu’elle portait au Christ, elle nous a montré le chemin pour arriver à Jésus, par sa détermination. Elle doit être pour nous une source d’imitation et de persévérance dans notre chemin vers la sainteté. Pour Sainte Gemma, seule la volonté de Dieu était une priorité. Elle disait d’ailleurs à Jésus dans une de ses prières : « Mon Dieu, je m’abandonne entièrement entre vos mains, pour que Vous fassiez de moi et de ce qui me concerne, ce qu’il Vous plaira le plus et ce qu’il y a de meilleur pour Vous. En ce doux abandon, je me repose sur votre divin Cœur comme un enfant repose avec tendresse sur le sein de sa mère. Pensez Vous-même à tout, et moi je ne penserais qu’à Vous aimer et à faire Votre Très Sainte Volonté ». 

 

Résultat de recherche d'images pour "pere germano et monseigneur volpi sta gemma"  Ste Gemma               Résultat de recherche d'images pour "pere germano et monseigneur volpi sta gemma"   Les parents de Ste Gemma

 

Tout ce récit pour vous donner, peut-être une idée de vacances....

 

Gemma_Elisa