16 juin 2015

Comme l'actualité est " brûlante " ces jours-ci non ?

Certains devraient réflechir à deux fois donc car le diable existe bel et bien avec ses fausses séductions, ses fausses lumières; voilà donc que le Cardinal Iñiguez à présidé un grand exorcisme pour protéger le Mexique du retour du diable.

A quand pour la France ?

Voici ce que je viens de lire

 A midi, le 20 mai, à huis clos dans la cathédrale de San Luis Potosí, un événement unique dans l'histoire moderne du Mexique a eu lieu.Dirigée par le Cardinal Juan Sandoval Iñiguez, Archevêque émérite de Guadalajara, et guidé par le célèbre prêtre espagnol et exorciste Fr. José Antonio Fortea, un groupe de prêtres a effectué une "Grande exorcisme."

Ce rite est destiné à être utilisé pour exorciser un diocèse ou d'un pays. Dans son livre The Great exorcisme,  le P. José Antonio Fortea explique cette étape rituelle par étape. Il écrit que cette cérémonie "chasse les démons" et "est utile dans les situations où une grande violence a été déclenchées dans un pays."Le Mexique souffre d'une vague croissante de violence, et selon les chiffres officiels, environ cent mille avortements ont été effectués seulement dans la capitale depuis l'avortement a été légalisé en 2007.

 En raison de la nature privée de ce rite, il a été seulement fait connaître à travers des réseaux sociaux ou des publications isolées, comme un article publié sur le site Verycreer.com par le journaliste mexicain Roberto O ' Farrill, qui était présent pour le Grand exorcisme. Dans une conversation avec ACI Prensa, l'archevêque de San Luis Potosí, Jesús Carlos Cabrero, a confirmé que la Grande Exorcisme a eu lieu le 20 mai dans la cathédrale de son diocèse."Cette célébration est un sacramentel de l'Eglise ", at-il expliqué, et a indiqué que pendant le rituel« certains prêtres étaient présents, et le cardinal [Sandoval] m'a fait la faveur de nous accompagner, en réponse à une invitation que je lui ai envoyé.

" Mgr Cabrero a expliqué que la cérémonie a été traitée en privé parce que «les intérêts autrement morbides apparaissent, et des interprétations erronées." "Ce que nous voulons est de rechercher le bien-dessus de tout," at-il précisé. L'archevêque du Mexique a indiqué que ce rite «prie, par exemple, sur le problème du divorce et de l'avortement , qui, souvent, sont favorisés par les lois inhumaines, des lois qui vont contre la nature elle-même. " Nous demandons à Dieu, dit-il, "pour nous libérer de la forte présence du Malin, qui se fait sentir. Pour ce faire, nous nous tournons vers cette prière spéciale, qui est certainement extraordinaire, mais qui est néanmoins une pratique de l'Église.

" Cardinal Juan Sandoval Iñiguez accord avec l'archevêque de San Luis Potosí que la Grande Exorcisme "est une prière demandant à Dieu de chasser l'ennemi, de le conduire loin de ces lieux. De San Luis, tout d'abord, puis de l'ensemble du Mexique. " Dans des déclarations à Prensa ACI, le cardinal Sandoval Iñiguez a affirmé l'importance de personnes prenant conscience de "la situation très grave que nous vivons au Mexique, dont la racine est très profond , au-delà de la malveillance humaine; il est le diable, qui est très liée à la mort. Il est un meurtrier dès le commencement. " "Il est temps pour les gens à devenir plus conscients de la gravité de la situation au Mexique. Je souhaite que nous avons fait ici est multiplié, "at-il encouragé. Le cardinal mexicain a déploré "la violence contre les jeunes et les vieux" au Mexique, car «il est vrai que les avortements sont effectués, même quand il est pas légalisé, mais quand un pays, un pays chrétien , légalise l'avortement, qui est une tragédie. Il est un péché très, très grave ". "Les actes de vengeance, qui se produisent actuellement entre les assassins et le gouvernement; décès ici, là-bas, décès et de décès partout:. cette violence est rien d'autre que le diable qui nous déchire ", a t-il déploré Le cardinal mexicain a parlé en faveur du renouvellement de la coutume de prier la prière à Saint Michel Archange, écrit par Le pape Léon XIII. Roberto O'Farrill, un journaliste catholique qui a participé à la Grande Exorcisme, croit que le Mexique passe par une infestation démoniaque, similaire à ce qui est arrivé dans ces terres avant l'évangélisation et l'apparition de Notre-Dame de Guadalupe, où pré- cultures colombiennes offraient des sacrifices humains à leurs faux dieux.

AGENCE IMAGE NE PAS UTILISER sans contact avec le DEPT IMAGE

 

http://www.aleteia.org/en/religion/article/cardinal-sandoval-presides-a-rite-of-great-exorcism-for-all-of-mexico-to-protect-it-from-the-devil-5846005098479616?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook